Advanced search

RP New York > News > Conseil d’administration du Fonds des Nations Unies pour... >

Conseil d’administration du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) - Session annuelle

Published Tuesday June 14 2016

Intervention de M. Ronald Dofing au nom du Luxembourg

New York, le 14 juin 2016

 

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Directeur exécutif,

Excellences, Mesdames et Messieurs,

 

Permettez-moi de féliciter UNICEF pour la qualité de la revue à mi-parcours du Plan Stratégique, qui démontre une fois de plus l’étendue de l’action et de l’expertise de l’agence et sa place indispensable au sein de l’architecture des Nations Unies.

Ce rôle central vient d’être confirmé par l’Agenda 2030, où le bien-être et le respect des droits de l’enfant sont répercutés à travers tout le texte.

Pour mener à bien son travail indispensable au service des enfants et du développement, dans un contexte international caractérisé par la multiplication des crises et que M. le Directeur exécutif Anthony Lake a évoqué avec éloquence, nous devons assurer que les bases du financement d’UNICEF soient assurées au-delà du court terme.

Dans ce contexte, je tiens à rappeler que le Luxembourg a signé pour cette raison un partenariat stratégique avec UNICEF, il y a des années déjà. Et les résultats de notre coopération mutuelle nous donnent raison tous les jours. Pour que nous puissions continuer de profiter de la capacité unique d’analyse et de projection, tout comme des programmes concrets d’UNICEF, il est cependant urgent de fournir à l’agence les moyens adéquats pour mener à bien son mandat.

Le soutien du Luxembourg aux droits des enfants, que ce soit dans le contexte des enfants dans les conflits armés, dans les crises humanitaires et migratoires, ou à travers notre soutien conséquent à l’initiative « No Lost Generation », est bien connu dans cette enceinte. Je me bornerai donc à relever aujourd’hui le rôle de plus en plus important de la collecte et de l’analyse des données pour mettre en œuvre les objectifs du développement durable. Je voudrais aussi souligner l’importance des actions à mener au titre de l’Alliance pour la Protection des Enfants dans l’action humanitaire.

Les défis sont nombreux : nous sommes confiants qu’UNICEF dispose de l’expertise et des ressources humaines nécessaires pour y faire face, de concert avec les autres organisations internationales, et en dégageant des synergies pour multiplier l’effet de son action.

 

Je vous remercie.

Back