Advanced search

RP New York > News > Syrie : débat du Conseil de sécurité et adoption d'une ré... >

Syrie : débat du Conseil de sécurité et adoption d'une résolution condamnant l'emploi d'armes chimiques

Published Friday September 27 2013

Le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité sa résolution 2118 (2013) sur la situation en Syrie, par laquelle il a reconnu que "l’emploi d’armes chimiques, où que ce soit, constitue une menace contre la paix et la sécurité internationales", condamne l'utilisation de telles armes en Syrie et décide que le pays doit se conformer à la décision du Conseil exécutif de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) en vue de la destruction de son programme d'armes chimiques.

Dans son intervention, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères du Luxembourg, Jean Asselborn, a souligné le caractère historique de la résolution 2118, qui représente non seulement une grande avancée pour la situation Syrie, mais également une percée sur le plan normatif, le Conseil de sécurité ayant reconnu que l'utilisation d'armes chimiques représente une menace à la paix et à la sécurité internationales. En vertu de la Charte des Nations Unies, cette reconnaissance permet au Conseil de se saisir automatiquement de cette question à l'avenir.

Enfin, le Ministre a aussi annoncé que le Luxembourg et l'Australie travaillaient sur une résolution du Conseil sur la dimension humanitaire de la situation en Syrie, afin d'amplifier les demandes des acteurs humanitaires aux parties au conflit ; il a également rappelé la revendication du Luxembourg de référer la situation en Syrie à la Cour pénale internationale.

Lien vers l'intervention du Ministre Asselborn

Lien vers la résolution 2118 (2013)

Back