Advanced search

News > Actualités > Jean Asselborn à la 68ème session de l’Assemblée générale...

Jean Asselborn à la 68ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York du 22 au 27 septembre 2013 (25.09.2013)

Published Thursday September 26 2013

Le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères de Luxembourg, Jean Asselborn, participe à la semaine ministérielle de la 68ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, du 22 au 27 septembre 2013 à New York.

Dans la matinée du mercredi 25 septembre, le ministre Asselborn a participé à la réunion de haut niveau sur la crise humanitaire en République centrafricaine et sur la réponse internationale à y apporter. La réunion, co-organisée par l'Office des Nations Unies pour l'aide humanitaire (OCHA), l’Union européenne et la France a permis de recentrer l’attention de la communauté internationale sur la tragédie humanitaire et sécuritaire trop souvent oubliée que subit actuellement le pays. Le ministre Asselborn a déploré les graves violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire qui continuent en toute impunité en Centrafrique, et notamment les violations et abus commis à l’encontre des enfants. UNICEF rapporte ainsi que plus de 3.500 enfants ont été recrutés ces derniers mois par les groupes armés, et notamment la Séleka. Saluant vivement la décision du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine d’autoriser le déploiement d’une Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), le ministre Asselborn a réaffirmé la volonté du Luxembourg de s’engager avec la France au sein du Conseil de sécurité pour que l’ONU apporte tout son soutien à cette Mission sous conduite africaine.

Le ministre Asselborn a ensuite eu un entretien bilatéral avec la Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Viola Onwuliri. Les discussions ont notamment permis de passer en revue l’état des relations bilatérales, qui ont été qualifiées d’excellentes de part et d’autres. Les ministres ont  abordé les grands dossiers de l’actualité régionale et sous-régionale, le Nigéria étant un acteur diplomatique important en Afrique de l’Ouest et au sein de l’Union africaine. La situation au Nigéria, et notamment la lutte contre le groupe extrémiste du Boko Haram a également été évoquée.

Le Vice-Premier ministre luxembourgeois a de même eu une entrevue avec le Président du Liban, Michel Sleiman. Les discussions ont notamment porté sur la situation interne au Liban et les répercussions du conflit syrien sur le pays. Le président Sleiman a mis en exergue l’impact du nombre extrêmement élevé de réfugiés syriens – plus d’un millions de Syriens se trouvent aujourd’hui au Liban - sur la situation politique, économique et sociale de son pays.

Dans l’après-midi du 25 septembre, le ministre Asselborn a reçu, conjointement avec les ministres des Pays-Bas et de la Belgique, l’Envoyé spécial conjoint de la Ligue arabe et des Nations Unies pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, pour une entrevue à la Mission du Luxembourg. Les discussions entre les représentants du Benelux et l’Envoyé spécial Brahimi ont permis d’aborder en détail les derniers développements en Syrie. Dans ce contexte, ils ont insisté sur la nécessité de tout faire pour impulser au niveau international un processus à même de favoriser une issue politique au conflit syrien. L’importance de ne pas faire abstraction de la situation humanitaire dans le pays a aussi été soulignée. Le ministre Asselborn a informé à cet égard des efforts entrepris par le Luxembourg, ensemble avec l’Australie, en vue de l’adoption d’un message commun du Conseil de sécurité sur la nécessité pour les parties au conflit d’assurer un accès plein, immédiat et sans entrave des acteurs humanitaires aux populations affectées.

Au cours de la même journée, le Vice-Premier ministre Asselborn a eu un entretien bilatéral avec le Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Les deux hommes ont abordé la situation intra-palestinienne et la perspective de la formation d’un nouveau gouvernement. Ils se sont également penchés sur l’état du processus de paix au Moyen-Orient, dans le contexte des efforts entrepris par le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, visant à relancer les négociations de paix entre Israël et l’Autorité palestinienne. La discussion des ministres a de même permis un échange de vues sur le rôle de l’Union européenne en soutien au processus de paix.

Dans la soirée, le ministre Asselborn a participé à un dîner de travail sur la problématique des enfants et des conflits armés, notamment en Afrique.

 

Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez contacter:

BARBANCEY Thomas

E-mail:             thomas.barbancey@mae.etat.lu

Tél. mobile :     +352 621 134 057

Tél. bureau :     +352 2478 2316

 

Communiqué par le Ministère des Affaires étrangères

Back