Advanced search

News > Actualités > Jean Asselborn à la 68ème session de l’Assemblée générale...

Jean Asselborn à la 68ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York du 22 au 27 septembre 2013 (27.09.2013)

Published Sunday September 29 2013

Le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères de Luxembourg, Jean Asselborn, participe à la semaine ministérielle de la 68ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, du 22 au 27 septembre 2013 à New York.

Dans la matinée du vendredi 27 septembre, le chef de la diplomatie luxembourgeoise a reçu le Président de la Coalition Nationale Syrienne, Ahmad Al-Assi Al-Jarba. Durant l’entretien, le ministre Asselborn a rappelé l’action diplomatique du Luxembourg en faveur d’une transition politique respectueuse des droits et aspirations du peuple syrien. Le ministre a exprimé sa conviction que les auteurs des crimes commis le 21 août dernier doivent être tenus responsables de leurs actes et a réitéré le soutien du Luxembourg à la mise en place d’un mécanisme contraignant, couplé de mesures de vérification rigoureuses, afin d’empêcher toute utilisation d’armes chimiques à l’avenir. Il a aussi informé M. Al-Jarba des efforts entrepris par le Luxembourg au niveau du Conseil de sécurité en vue d’amplifier les demandes des acteurs humanitaires et d’assurer un accès immédiat, libre et sans entrave aux populations affectées.

Le ministre Asselborn a ensuite participé à la réunion du Groupe des Amis de l’Alliance des Civilisations. Le ministre a exprimé une nouvelle fois le plein soutien du Luxembourg aux travaux de l’Alliance des Civilisations, dont l’objectif est d’atténuer les tensions et de réduire les divisions qui existent entre différentes cultures et religions à travers le monde et de construire des ponts entre civilisations.

Dans l’après-midi, le ministre des Affaires étrangères a rencontré son homologue de la République de Somalie pour une entrevue bilatérale. L’entretien a permis de faire le point sur la situation actuelle dans le pays et s’est concentré sur l'engagement à long terme du Luxembourg en faveur de la Somalie, ceci dans la perspective de poursuivre les efforts de stabilisation du pays qui est plongé dans une guerre civile depuis 1991. Le Luxembourg participe à l’opération maritime de l’UE destinée à lutter contre la piraterie dans l’Océan indien (EUNAVFOR ATALANTA) en mettant à disposition deux avions de surveillance maritime. Le Grand-Duché a également participé à la mission de l’UE visant à assurer la formation des forces de sécurité somaliennes (EUTM Somalia). De 2006 à ce jour, le Luxembourg a par ailleurs contribué plus de 4,5 millions d’euros à des programmes humanitaires en faveur de la Somalie, ainsi que 8,5 millions d’euros en faveur de la Corne d’Afrique. La réunion bilatérale a enfin été l’occasion de signer les documents officiels relatifs à l’établissement de relations diplomatiques entre les deux pays.

Le ministre Asselborn a ensuite participé à la réunion du Conseil de sécurité sur le Yémen, alors que ce pays, l'un des pays arabes les plus pauvres et qui se trouvait au bord de la guerre civile en 2011, tente de relancer son économie, de rétablir les infrastructures et les services publics et doit faire face à une situation humanitaire préoccupante. Le ministre Asselborn a salué l’engagement du Yémen sur la voie de la transition politique pacifique qui répond aux aspirations démocratiques légitimes du peuple yéménite et a insisté dans ce contexte pour que la communauté internationale et le Conseil de sécurité demeurent aux côtés des Yéménites, en soutenant la réconciliation nationale et en s’opposant à tous ceux qui, en coulisse, encouragent l’obstruction du processus en cours.

Plus tard dans l’après-midi, le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères du Luxembourg Jean Asselborn est intervenu dans le cadre du débat général de la 68ème session de l’Assemblée générale des Nations unies. Dans son exposé, le ministre Asselborn a notamment mis en exergue la position du Luxembourg concernant les crises et conflits en Syrie, au Proche-Orient, en RDC et en République centrafricaine. Le ministre a de même développé l’approche du Luxembourg pour ce qui est du programme de développement pour l’après-2015, insistant sur la nécessité de faire fond sur les acquis des objectifs du Millénaire pour le développement, sur l’élimination de la pauvreté et le développement durable.  

Le ministre Asselborn a enfin participé à la réunion du Conseil de sécurité sur la Syrie, qui a vu l’adoption de la première résolution en 18 mois du Conseil sur la Syrie ; résolution visant la mise sous contrôle et le démantèlement à terme des armes chimiques syriennes. Le ministre Asselborn s’est félicité de l’adoption à l’unanimité de cette résolution contenant des éléments forts et précis pour contraindre la Syrie à respecter ses obligations et empêcher que l’arme chimique ne soit, une nouvelle fois, utilisée en Syrie. Si les autorités syriennes respectent pleinement leurs obligations, la résolution permettra d’éliminer l’un des plus importants programme d’armes chimiques dans le monde par des moyens non-militaires. Le ministre a mis en exergue que la résolution adoptée constitue également une percée sur le plan normatif, le Conseil de sécurité déterminant pour la première fois que l’emploi d’armes chimiques, où qu’il advienne, représente une menace à la paix et à la sécurité internationales. Le ministre Asselborn a encouragé toutes les parties concernées à mettre à profit la dynamique positive créée sur le dossier des armes chimiques pour avancer enfin vers une cessation des hostilités, vers la tenue de Genève II, et vers la nécessaire transition politique en Syrie, tout délai n’entraînant que plus de morts, plus de souffrances. Il a appelé enfin le Conseil de sécurité à assumer également ses responsabilités pour ce qui est de la situation humanitaire et de se mettre d’accord, là aussi, sur un texte fort.

-  Discours du Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, devant la 68ème Assemblée générale des Nations Unies 

-  Discours du Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn à la réunion du Conseil de sécurité dédiée à la Syrie 

Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez contacter:

BARBANCEY Thomas

E-mail:                thomas.barbancey@mae.etat.lu  

Tél. mobile :       +352 621 134 057

Tél. bureau :       +352 2478 2316

 Communiqué par le Ministère des Affaires étrangères

Back