Advanced search

News > Actualités > Jean Asselborn au Comité des ministres du Conseil de l'Eu...

Jean Asselborn au Comité des ministres du Conseil de l'Europe, le mardi 6 mai 2014 à Vienne

Published Tuesday May 06 2014

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, a participé à la 124ème session du Comité des ministres du Conseil de l’Europe, le mardi 06 mai 2014 à Vienne.

Placées sous le thème « Les valeurs du Conseil de l’Europe et la stabilité en Europe : défis actuels », les discussions du Comité des ministres ont permis de faire le point sur la situation générale de la démocratie, des droits de l’homme et de l’Etat de droit en Europe à l’appui du rapport présenté par le Secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland.

Le rapport dresse une vue d'ensemble des principaux défis auxquels est confrontée l'Europe des droits de l'homme et de l'état de droit. 

Les ministres ont ensuite abordé des questions politiques d’actualité ayant une importance particulière pour les Etats membres, dont notamment les récents développements en Ukraine.

Le ministre Asselborn a également focalisé son intervention sur la situation en Ukraine. Il a salué la libération des observateurs de l'OSCE, dans laquelle la Russie a fait preuve de volonté et de détermination dans son influence pour contribuer à une solution. Il a rappelé le drame d'Odessa du 2 mai, qui a fait plus de 40 morts, et a relevé que « les derniers développements sur le terrain font craindre que nous soyons au bord d'une guerre civile en Ukraine ». 

Le ministre Asselborn a insisté sur le fait que la Russie devrait faire pression sur les séparatistes afin que ceux-ci déposent les armes et cessent toute violence, rappelant qu’il s’agissait de l'un des éléments du communiqué de Genève du 17 avril qui n'a pas été traduit en réalité. Kiev pourrait alors arrêter les opérations militaires et rétablir l'ordre sur base des règles de l'état de droit. 

Faisant référence à l'intervention du ministre des Affaires étrangères russe, Sergei Lavrov, le ministre Asselborn a souligné l’importance d'un dialogue entre Ukrainiens, parallèlement aux discussions internationales. Afin de parvenir enfin à la désescalade et de relancer le processus quadripartite de Genève, le Ministre Asselborn a insisté sur le nécessaire esprit constructif dans lequel devrait se tenir la rencontre prévue pour le 7 mai entre le Président russe Vladimir Poutine et le Président en exercice de l'OSCE, Didier Burkhalter.

Le ministre a relevé que les élections présidentielles du 25 mai seront cruciales pour donner à tous les citoyens de l'Ukraine la possibilité de s'exprimer démocratiquement. « La légitimation de la fonction la plus haute en Ukraine en deviendra incontestable. Ensuite devra s'engager un débat sur la Constitution, et des élections parlementaires devront avoir lieu au cours de l'année. Le Conseil de l'Europe, et la Commission de Venise en particulier, ont un rôle important à jouer pour assister l'Ukraine dans le processus constitutionnel. »

Le ministre Asselborn a conclu en rappelant que l'Ukraine devra trouver son équilibre entre la Russie et l'Europe. « Elle doit être souveraine, démocratique et prospère, et tous les citoyens ukrainiens devront trouver leur place dans cette nouvelle Ukraine que les Etats membres du Conseil de l'Europe ont la responsabilité d'accompagner dans ses réformes vers la stabilité et la démocratie. »  

Au cours de la session ministérielle, les discussions ont également porté sur la coopération du Conseil de l’Europe avec l’Union européenne, ainsi que sur la politique de l’Organisation à l’égard des régions voisines, tandis que la dernière partie de la réunion a été consacrée à la passation de pouvoir de la Présidence de l’Autriche à l’Azerbaïdjan, par la présentation des résultats de la Présidence autrichienne et des priorités de la future Présidence azerbaïdjanaise.

 

 

Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez contacter :

Thomas BARBANCEY

E-mail:   thomas.barbancey@mae.etat.lu

Tél. mobile : +352 621 134 057

Tél. bureau : +352 2478 2316

 

Communiqué par le Ministère des Affaires étrangères et européennes

Back