Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies >



Dernières nouvelles

  • Conférence de haut niveau sur le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) Communiqués 08/12/2017

    Monsieur le Secrétaire général adjoint,

    Les besoins humanitaires dans le monde ont atteint un niveau sans précédent et ne cessent d'augmenter. Ils s’élèvent en 2017 à 23,5 milliards de dollars, soit une augmentation de plus de 6% par rapport à 2016. L’année 2017 a été particulièrement marquée par des catastrophes naturelles qui se sont enchaînées, le déplacement forcé de centaines de milliers de Rohingyas au Myanmar, des famines meurtrières au Yémen, en Somalie, au Soudan du Sud et au Nigéria, et une prolongation de la crise dans le bassin du Lac Tchad, l’une des crises humanitaires les plus négligées dans le monde. 

    Force est de constater que malgré les progrès accomplis, les financements par les bailleurs internationaux ne sont toujours pas suffisants pour répondre aux besoins humanitaires croissants. [...]

  • Statement by Minister of Foreign and European Affairs of Luxembourg Jean Asselborn after the announcement by the President of the United States rega... Communiqués 07/12/2017

    Minister of Foreign and European Affairs Jean Asselborn regrets the decision of the President of the United States to recognize Jerusalem as the capital of Israel. This unilateral decision announced on 6 December 2017 is not in conformity with the resolutions of the United Nations on Jerusalem.

    Minister Asselborn notes that the status of Jerusalem is not only a complex legal issue, but that it has an important political and religious dimension. With its holy sites, Jerusalem resonates emotionally with Israelis and Palestinians, the Arab countries and the world as a whole.

    The Minister recalls that any solution to the Israeli-Palestinian conflict must notably be based, in accordance with UN Security Council resolution 478 (1980), on a negotiated comprehensive settlement for the final status of Jerusalem, which respects the rights and aspirations of both parties. [...]

  • 16ème session de l’Assemblée des Etats Parties au Statut de Rome - Débat général Communiqués 06/12/2017

     

    Monsieur le Vice-président de l’Assemblée,

    Excellences,

    Mesdames et Messieurs,

    Le Luxembourg s’associe pleinement à la déclaration présentée au nom de l’Union européenne.

    Tout d’abord, permettez-moi de féliciter Monsieur le Juge O-Gon Kwon de son élection en tant que nouveau président de l’Assemblée des Etats Parties au Statut de Rome. Soyez assuré de l’appui continu du Luxembourg également pendant les travaux des sessions à venir de l’Assemblée.

    Le Luxembourg félicite les 6 nouveaux juges de leur élection. Nous réitérons l’importance, pour les prochaines élections aussi, d’élire des juges satisfaisant aux exigences de qualité les plus élevées, et d’assurer une représentation équitable des différentes régions géographiques ainsi qu’entre femmes et hommes. [...]

  • Session extraordinaire du Conseil d’Administration du Programme des Nations Unis pour le développement Communiqués 28/11/2017

    Monsieur le Président,

    Nous tenons à saluer le processus transparent et inclusif qui a abouti à l’adoption du plan stratégique pluriannuel que nous allons adopter ici aujourd’hui.

    L’année 2017 constitue un véritable tournant pour le PNUD avec l’adoption du nouveau plan stratégique multiannuel et la nomination du nouvel administrateur, Monsieur Achim Steiner. Plus généralement, l’arrivée du nouveau Secrétaire général des Nations Unies et le lancement des réformes, en particulier celle ayant trait au système de développement onusien, posent les jalons pour une approche nouvelle, intersectorielle et cohérente. Ces réformes, conjuguées avec le nouveau plan, ainsi qu’avec ceux des autres agences onusiennes que nous avons adoptés cette année, vous permettront de vous doter des instruments nécessaires pour atteindre les objectifs du développement durable à l’horizon 2030. Une approche commune, basée sur des objectifs et des résultats clairs, est requise pour faire face aux nombreux défis globaux. [...]

  • Conférence des Nations Unies pour les annonces de contributions aux activités de développement 2018 Communiqués 06/11/2017

    Monsieur le Président,

    Avec l’adoption de l’Agenda 2030, la communauté internationale a posé les jalons de la mise en œuvre du programme de développement durable pour les années à venir. Il revient maintenant aux Etats membres de s’engager et de soutenir les agences, fonds et programmes des Nations Unies. L’année 2017 a été cruciale avec l’élaboration et l’adoption de plusieurs plans ou cadres stratégiques (p.ex. FNUAP, UNICEF, ONU-Femmes. Il s’agit donc de traduire ces engagements en actions porteuses de changements durables.

    L’aide publique au développement (APD) joue un rôle central dans ce projet d’envergure et un rôle-clé comme catalyseur et levier d’autres ressources financières. En 2016, l’APD luxembourgeoise s’est établie à 353.143.813 EUR, ce qui représente 1,02 % de notre revenu national brut (RNB). L’effort de la Coopération luxembourgeoise serait maintenu à l’avenir également autour de 1% du RNB.

    Près d’un tiers de ce total est consacré à la coopération multilatérale. Pour déterminer et encadrer ses priorités et sa coopération, mon pays a signé nombre d’Accords de partenariats stratégiques avec plusieurs agences onusiennes. Ces accords sont pluriannuels et assurent une aide au développement cohérente et complémentaire avec la Coopération bilatérale. [...]

  • Débat public du Conseil de sécurité - Le sort des enfants en temps de conflit armé Communiqués 31/10/2017

    Madame la Présidente,

    Permettez-moi de remercier la Présidence française d’avoir organisé l’important débat de ce jour, ainsi que tous les intervenants qui y ont contribué, notamment la Représentante spéciale, Mme Virginia Gamba.

    Le Luxembourg s’associe pleinement à l’intervention de l’Union européenne ainsi qu’à celle du Canada au nom du Groupe des amis sur les enfants et les conflits armés et à l’intervention de la Norvège au nom des pays qui ont souscrit à la Déclaration sur la sécurité dans les écoles.

    Depuis plus de vingt ans, les Nations Unies ont travaillé inlassablement à la mise en place d’un mécanisme de protection des enfants en situation de conflits armés. En dépit des succès indéniables que constituent la libération, la réintégration dans leurs familles et à l’école de dizaines de milliers d’enfants, d’année en année, nous constatons tous que les violations graves commises contre les droits fondamentaux des enfants persistent à un niveau alarmant un peu partout dans le monde dans les zones et pays en conflits. [...]

  • Réunion de haut niveau de l’Assemblé e générale sur l’évaluation du Plan d’action mondial des Nations Unies pour la lutte contre la trait... Communiqués 27/09/2017

    Le ministre de la Justice du Luxembourg, Monsieur Felix Braz, a participé à la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur l’évaluation du Plan d’action mondial des Nations Unies pour la lutte contre la traite des personnes. A cette occasion, la déclaration politique sur l’application du Plan d’action mondial des Nations Unies pour la lutte contre la traite des personnes a également été adoptée.

    Dans son discours devant la plénière de l’Assemblée générale, le ministre a exposé la stratégie luxembourgeoise pour éradiquer la traite des personnes, qui s’inscrit dans la stratégie de l’UE, et qui met l’accent sur la protection, la prévention, la sensibilisation et la poursuite des auteurs. [...]

  • 72ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies Communiqués 21/09/2017

    Monsieur le Président,

    Excellences, Mesdames et Messieurs,

    Permettez-moi tout d’abord de vous féliciter, Monsieur le Ministre Miroslav Lajčák, pour votre élection à la Présidence de la 72e session de l’Assemblée générale des Nations Unies. Vous êtes un ami de longue date et je sais que vous saurez mener à bien la grande tâche qui vous a été confiée.

    Aujourd’hui, j’ai une pensée particulière pour l’Amérique, le Mexique et les Caraïbes qui ont été frappés à répétition par le sort. Mon pays fait tout ce qui est en son pouvoir pour leur prêter assistance dans ces urgences humanitaires.

    Monsieur le Président,

    Mon message est simple : dans un contexte où les foyers de crise se multiplient et où les tensions montent, c´est le multilatéralisme qui doit primer, c’est-à-dire la coopération, le dialogue et la recherche de solutions dans le cadre multilatéral. Le multilatéralisme et la coopération doivent l’emporter, plus que jamais, sur les approches unilatérales et les égoïsmes nationaux, dans l´intérêt de notre bien commun, de notre humanité commune !

    Face aux crises, le monde attend beaucoup de l´ONU. La nomination de notre nouveau Secrétaire général, António Guterres, au terme d’un processus inédit caractérisé par une plus grande transparence, lui a conféré une légitimité nouvelle qu’il pourra mettre au service de son action, et au-delà, à l’organisation elle-même. [...]

  • Deuxième session ordinaire du Conseil d’administration de UNICEF - Déclaration du Luxembourg Communiqués 12/09/2017

    Madame la Présidente

    Monsieur le Directeur Général

    Excellences,

    Permettez-moi tout d’abord de vous remercier, Monsieur Lake et Monsieur Forsyth pour la présentation du nouveau plan stratégique de UNICEF pour les quatre prochaines années. Je tiens également à louer les efforts de toute l’équipe de UNICEF pour les différentes sessions informelles organisées au cours de cette année et qui ont permis de déboucher sur le plan stratégique auquel le Luxembourg souscrit pleinement. Merci également aux personnes sur le terrain pour le travail remarquable mené par UNICEF chaque jour en faveur des droits de chaque enfant partout dans le monde.

    Vous le savez, le Luxembourg est un fervent défenseur de la Convention relative aux droits de l’enfant, qui est la clé de voûte du nouveau plan stratégique de votre organisation. Depuis 2011, notre soutien à UNICEF se fait à travers notre Accord de partenariat stratégique, qui tient compte du nexus coopération au développement/aide humanitaire.

    En 2017, le Luxembourg a augmenté ses contributions volontaires et thématiques à l’agence de 4%, la portant ainsi à un total de 5.400.000 EUR par an. Depuis 2016, nous soutenons l’initiative d’UNICEF No Lost Generation à hauteur de 12,5 millions EUR, soit 2,5 millions EUR par an.  Voici certaines activités qui témoignent de la confiance que mon pays porte à votre organisation. [...]

  • Informal interactive Dialogue on the Report of the Secretary General on « Implementing the Responsibility to Protect: Accountability for Prevention... Communiqués 12/09/2017

    Mr. President,

    Thank you for giving me the floor and for convening this Informal interactive Dialogue on the Responsibility to Protect, a norm which my country is fully committed to.

    Luxembourg subscribes to the statements made by the European Union and by the Netherlands on behalf of the Group of Friends of the Responsibility to Protect.

    I would like to thank Secretary-General Guterres for his report and welcome the emphasis it puts on prevention and accountability.

    Luxembourg welcomes the consultative approach for drafting this report and encourages the Secretary-General to continue to pursue an open, frank and inclusive dialogue on the responsibility to protect.

    Furthermore, Luxembourg congratulates the Secretary-General for presenting a report that describes the international situation as it is: alarming and frustrating, considering the increasing number of deliberate attacks against civilians, notably women and children, in countries like Myanmar, South Sudan, Syria or Yemen.

    Despite welcome commitments by member states to prevent mass atrocity crimes, far more energy is put into dealing with mass atrocities that already occurred than into their prevention. Let there be no mistake: the three pillars of the responsibility to protect aim to prevent atrocity crimes first and foremost. We must overcome the sterile and facile accusations that the point of R2P is to provide an excuse for foreign interventions. [...]

  • Forum politique de haut niveau pour le développement durable: Revue volontaire nationale du Luxembourg Communiqués 17/07/2017

    Monsieur le Président, 
    Excellences, 
    Mesdames et Messieurs, 
    Chers collègues,

    Le Luxembourg est un pays ouvert, au carrefour de l’Europe et du monde, et bien conscient que nous partageons ce monde. Nous utilisons l’Agenda 2030 comme fil rouge transversale pour accélérer la transition vers un monde plus durable, résilient et plus juste. Nous sommes un petit pays dans le concert des Nations, mais nous partageons l’ambition et l’optimisme de l’Agenda 2030. Avec ses 2500 km2 et ses 590.000 habitants, notre pays est souvent désigné comme un pays à taille humaine. Sa taille et sa situation ont forgé notre vision du monde comme un système interdépendant et interconnecté. Multiculturel et multilingue, la nature profonde de notre pays est la recherche du consensus et l’action commune.

    Notre population connaît un dynamisme démographique exceptionnel avec une augmentation du nombre de résidents de 23% en l’espace de 10 ans. 48% d’étrangers de plus de 150 nationalités différentes vivent au Luxembourg. A cela s’ajoute que 45% des emplois sont assurés par les travailleurs frontaliers. [...]

  • Session annuelle du Conseil d’administration d’ONU Femmes Communiqués 27/06/2017

    Merci Madame la Présidente, Madame la Directrice Exécutive,

    Permettez-moi tout d’abord de saluer le travail d’ONU Femmes en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. Les résultats figurant dans le rapport annuel ont à nouveau démontré l’importance de l’intervention d’ONU Femmes. Ainsi, 28 pays, totalisant une population féminine de plus de 1,2 milliard de personnes, ont augmenté les ressources budgétaires allouées à l’égalité des sexes. En termes de lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles, 24 pays, totalisant une population féminine de plus de 1 milliard de personnes ont renforcé leur législation pour mettre fin à ce fléau.

    Vous le savez, le Luxembourg est un fervent défenseur du principe de l’égalité entre hommes et femmes. Ce principe est ancré dans notre Constitution. Notre gouvernement est doté d’un ministère exclusivement dédié à la cause de l’égalité entre femmes et hommes. Nous avons introduit le principe de l’égalité des salaires entre femmes et hommes dans notre Code du Travail, et nous sommes prêts à participer à la plateforme sur l’égalité salariale (« Equal Pay Platform ») lancée par ONU Femmes avec l’OIT.  Mon pays intègre un volet « genre » dans tous les programmes indicatifs de coopération avec ses pays partenaires et applique le thème du genre de manière transversale dans tous les programmes de développement rural de la coopération au développement. [...]

  • Séance plénière de l’Assemblée générale des Nations Unies- Mise en œuvre de la Déclaration d’engagement sur le VIH/sida et des déclarat... Communiqués 01/06/2017

    Monsieur le Président,

    Le Luxembourg tient à féliciter le Secrétaire général pour son premier rapport sur la réponse au VIH/sida. Ce rapport met bien en évidence les progrès accomplis et les obstacles qu’il reste à franchir.

    Je souscris pleinement à la déclaration de l’Union européenne. Permettez-moi d’ajouter cependant quelques points à titre national.

    Le combat contre le sida n’est pas gagné. Il ne faut pas céder à l’autosatisfaction. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 a fixé l’objectif ambitieux de mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030, objectif réaffirmé dans la Déclaration politique sur le VIH/sida adoptée il y a un an.

    L’initiative 90-90-90 lancée par ONUSIDA s’inscrit dans la continuité du succès qu’a connu l’initiative « Traitement 2015 », en améliorant l’accès au traitement antirétroviral. Ce triple objectif va cependant au-delà du simple traitement. Il renforce aussi la prévention, élément essentiel dans la lutte contre le sida. [...]

  • Négociations intergouvernementales sur la réforme du Conseil de sécurité Communiqués 09/05/2017

    Messieurs les co-présidents,

    Je vous remercie pour tous les efforts que vous déployez afin de faire avancer la réforme du Conseil de sécurité, et pour le papier de réflexion que vous avez continué de développer. Je me permets d’intervenir brièvement à titre national, en réaction à la question que vous avez soulevée au cours de la discussion de ce matin, et qui a été commentée notamment par le Représentant permanent de l’Inde, au sujet du résultat des travaux accomplis dans le cadre des négociations intergouvernementales au cours des deux sessions passées, sous les présidences successives de l’Ambassadeur Courtenay Rattray de la Jamaïque et de l’Ambassadeur Sylvie Lucas du Luxembourg. Mes propos iront largement dans la même direction que ceux de l’Ambassadeur Rattray à l’instant.

    Messieurs les co-présidents,

    Les éléments de convergence circulés le 12 juillet 2016 ont été mentionnés par nombre de délégations hier et aujourd’hui.

    La décision prise par l’Assemblée générale le 27 juillet 2016 est claire : elle mandate la poursuite des négociations intergouvernementales sur la base du résultat des travaux des sessions précédentes ; je cite la version anglaise de cette décision : « building on (…) the positions of and proposals made by Member States, reflected in the text and its annex circulated on 31 July 2015, and using the elements of convergence circulated on 12 July 2016 to help to inform its future work ». [...]

  • Manifestation de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies relative aux objectifs de développement durable - Laboratoire de financ... Communiqués 18/04/2017

    Monsieur le Président,

    Excellences,

    Mesdames et Messieurs,

    Merci tout d’abord pour l’organisation de ce forum de discussion sur un sujet aussi important que le financement du développement durable. Je me rallie à la déclaration faite au nom de l’Union européenne.

    Il n’y a pas de développement durable sans financement durable du développement.

    Cette maxime sert depuis bientôt trois décennies de fondement à l’aide publique au développement du Luxembourg qui s’élève à près d’un pour cent de notre revenu national brut. La pertinence de cette maxime ne nous a jamais frappés davantage que pendant le deuxième semestre 2015 quand le Luxembourg assurait la présidence de l’Union européenne et préparait à ce titre les rendez-vous internationaux qui ont abouti à l’adoption du Addis Ababa Action Agenda sur le financement du développement, des Objectifs de développement durable (ODD) et de l’Accord de Paris sur la lutte internationale contre le changement climatique. [...]

More news...


Inscrivez-vous pour recevoir nos actualités par email