Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > Le Luxembourg et les Nations Unies >

Le Luxembourg et les Nations Unies

signing_luxembourg

En signant la Charte des Nations Unies le 26 juin 1945 à San Francisco, le Luxembourg était le plus petit membre fondateur de l'Organisation des Nations Unies. Le Luxembourg est un membre actif de l’Organisation et un fervent partisan de la coopération multilatérale.

UNGA_THORN

En 1975, S.E. M. Gaston Thorn, alors Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères du Luxembourg, a présidé la 30ème session de l’Assemblée générale.
En 1988, le Luxembourg fit don à l'Organisation des Nations Unies de la sculpture "Non-Violence", connue également sous le nom de “revolver noué” (sculpture de l'artiste Carl Fredrik Reuterswärd).

En ce qui concerne son Aide Publique au Développement (APD), le Luxembourg a dépassé en l'an 2000 le seuil de 0,7% du RNB fixé par l'Assemblée Générale. En 2010, cette aide a atteint 1,09%; les autorités luxembourgeoises sont déterminées à poursuivre cet effort, en particulier en ces temps de crise, pour aboutir à une APD de 1% du Revenu National Brut dans les années à venir.

Le Luxembourg contribue sur base volontaire à de nombreuses activités, fonds et programmes des Nations Unies. Selon les chiffres avancés par la Division des Statistiques des Nations Unies, le Luxembourg est l’un des principaux contributeurs par habitant au budget ordinaire de l’Organisation.

Depuis la 55ème session de l’Assemblée générale, le Représentant Permanent du Luxembourg a présidé la coordination de l’action humanitaire des résolutions de l’Assemblée plénière.

En 2001, le Luxembourg a présenté sa candidature pour un siège non-permanent du Conseil de Sécurité, ceci pour la période de 2013 à 2014. Le Luxembourg a été élu le 18 octobre 2012.

Le Luxembourg a été Vice-président de la 58ème session de l’Assemblée générale (septembre 2003-septembre 2004).
Au cours des années 1976, 1980, 1985, 1991, 1997 et 2005 , le Grand-Duché a été Président du Conseil Européen des Ministres représentant la Communauté Economique Européenne, devenue plus tard l’Union Européenne, auprès de l’Organisation des Nations Unies.
Pendant la 61ème session de l’Assemblée générale, le Représentant Permanent du Luxembourg, en collaboration avec celui de la Barbade, a agi comme co-président de la tenue de consultations intergouvernementales sur la Cohérence du Système (System Wide Coherence, SWC).
Le 6 février 2007, le Conseil Economique et Social a élu par acclamation le Luxembourg à la Commission de Consolidation de la Paix pour y remplacer la Belgique. Le Luxembourg a été membre de cette Commission jusqu’au 31 décembre 2009.

Présidence High Level Meeting

Le Luxembourg a été membre du Conseil Economique et Social (ECOSOC) pour la période de 2007 à 2009. En 2008, le Luxembourg a été élu membre au Bureau de l’ECOSOC et a présidé le débat général. S.E. Mme Sylvie Lucas a été élue comme 65ème Présidente de l’ECOSOC  le 15 janvier 2009 et a assuré cette présidence jusqu'au 19 janvier 2010.

Depuis février 2011, le Luxembourg assume la Présidence de la nouvelle Formation Guinée de la Commission de consolidation de la paix.

Le Luxembourg a participé et continue de participer aux opérations de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies ou à celles mandatées par l’Organisation.