Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Centre régional des NU pour la diplomatie préventive en A... >

Centre régional des NU pour la diplomatie préventive en Asie centrale : Déclaration à la presse du Conseil de sécurité

Publié le mardi 21 janvier 2014

SC/11255

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de janvier, M. Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussein (Jordanie):

Les membres du Conseil de sécurité ont accueilli avec satisfaction l’exposé de Miroslav Jenca, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et Chef du Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale, sur les activités menées par le Centre au cours des six derniers mois.

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’il importait que l’ONU recoure à la diplomatie préventive et aux mécanismes d’alerte rapide pour favoriser le règlement pacifique des différents dans le respect de la Charte des Nations Unies et, à cet égard, ont pris acte de ce que fait le Centre régional pour aider les pays d’Asie centrale à réagir aux menaces internes et transnationales contre la paix et pour appuyer le développement durable de la région, conformément à son mandat et grâce à la coopération régionale.

Les membres du Conseil ont souligné qu’il fallait renforcer la coopération et la coordination entre les États d’Asie centrale, le Centre régional et les organisations régionales de sorte à développer les moyens dont dispose la région pour surmonter les obstacles compromettant la paix, la stabilité et le développement durables grâce aux mécanismes de diplomatie préventive et de dialogue.

À cet égard, les membres du Conseil se sont félicités des initiatives prises par le Centre régional afin d’aider les États d’Asie centrale à trouver pour la gestion des ressources hydriques transfrontalières une solution globale tenant compte des intérêts de tous les États riverains.  Ils ont pris note des échanges, facilités par le Centre régional, sur l’élaboration d’un cadre juridique régional pour la gestion des eaux transfrontalières qui repose sur des principes acceptables par tous les intéressés, et ont engagé les États d'Asie centrale à s’impliquer pleinement et activement dans le processus.

Les membres du Conseil se sont félicités que le Centre régional mette expressément l’accent sur l’appui à la coopération entre les États d’Asie centrale dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme religieux et ont recommandé que soit appliqué le Plan d'action conjoint adopté pour la mise en œuvre de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies dans la région.  Ils ont accueilli avec satisfaction le démarrage de la deuxième phase du projet d’application du Plan mené par le Centre régional et l’Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme, qui prévoit diverses activités régionales visant à développer les capacités et à améliorer le partage de l’information.

Les membres du Conseil sont conscients de la menace que la production, le commerce et le trafic illicites de drogues représentent pour la paix et la stabilité internationales dans la région.  Ils ont souligné l’importance d’une coordination étroite entre l’Afghanistan et ses voisins, en particulier les États d’Asie centrale, aux fins de la lutte contre le trafic de drogues.  Ils ont loué les efforts que mène le Centre régional, en collaboration avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et les organisations régionales concernées, pour aider les États d’Asie centrale à régler ce problème.

Les membres du Conseil ont noté les incidences de la situation qui règne en Afghanistan sur les États d’Asie centrale et salué le rôle que joue le Centre régional, en coopération avec la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan, pour faciliter la participation des États d’Asie centrale aux efforts internationaux de reconstruction et de stabilisation de l’Afghanistan.

Les membres du Conseil se sont félicités de l'interaction étroite entre le Centre régional et les équipes de pays des Nations Unies, le Fonds pour la consolidation de la paix et les organisations régionales compétentes dans le domaine de la prévention des conflits et de la consolidation de la paix.

Retour