Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Conférence des Nations Unies pour la négociation d’un ins... >

Conférence des Nations Unies pour la négociation d’un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète - Conférence de presse

Publié le lundi 27 mars 2017

New York, le 27 mars 2017

 

Aujourd’hui, la Mission permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies, a assisté à une conférence de presse organisée par la Mission des Etats-Unis auprès des Nations Unies, qui a coïncidé avec l’ouverture de la Conférence des Nations Unies pour la négociation d’un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète.

Dans ce contexte, le Luxembourg réaffirme son engagement à œuvrer pour créer les conditions permettant l’avènement d’un monde sans armes nucléaires. Nous soutenons les efforts pratiques et réalistes visant à atteindre cet objectif que nous partageons avec tous les Etats membres de l’ONU: un monde libre d’armes nucléaires.

Le Luxembourg est partie au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). Le TNP est la pierre angulaire des efforts internationaux visant à prévenir la prolifération des armes nucléaires et à les éliminer, conformément à l’article VI du Traité. Le TNP constitue le seul engagement contraignant que les Etats dotés de l’arme nucléaire ont pris dans un traité multilatéral en vue de l’objectif du désarmement nucléaire. Il établit un processus crédible, pas à pas, pour parvenir au désarmement nucléaire, d’une façon qui promeut la stabilité internationale.

Le Luxembourg réitère son appel aux puissances nucléaires pour qu’ils redoublent d’efforts pour réduire leurs arsenaux d’armes nucléaires en vue de les éliminer complètement.

Nous ne soutenons pas des mesures qui pourraient affaiblir le TNP et avoir un impact négatif sur le processus d’examen du TNP, hypothéquant ainsi encore davantage les chances de parvenir à un résultat consensuel en 2020.

Le TNP jouit d’un soutien presque universel. Le traité interdisant les armes nucléaires qui est proposé en serait très éloigné, compte tenu de l’absence de soutien des Etats dotés de l’arme nucléaire et d’un grand nombre d’autres Etats membres qui ont des intérêts sécuritaires spécifiques.

A ce stade nous ne participerons donc pas à la Conférence des Nations Unies qui s’ouvre aujourd’hui.

Retour