Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Conférence des Nations Unies pour les annonces de contrib... >

Conférence des Nations Unies pour les annonces de contributions aux activités de développement 2018

Publié le lundi 06 novembre 2017

New York, le 6 novembre 2017

 

Intervention de S.E. M. Christian Braun

Représentant permanent du Luxembourg auprès des Nations Unies

 

 

Monsieur le Président,

Avec l’adoption de l’Agenda 2030, la communauté internationale a posé les jalons de la mise en œuvre du programme de développement durable pour les années à venir. Il revient maintenant aux Etats membres de s’engager et de soutenir les agences, fonds et programmes des Nations Unies. L’année 2017 a été cruciale avec l’élaboration et l’adoption de plusieurs plans ou cadres stratégiques (p.ex. FNUAP, UNICEF, ONU-Femmes. Il s’agit donc de traduire ces engagements en actions porteuses de changements durables.

L’aide publique au développement (APD) joue un rôle central dans ce projet d’envergure et un rôle-clé comme catalyseur et levier d’autres ressources financières. En 2016, l’APD luxembourgeoise s’est établie à 353.143.813 EUR, ce qui représente 1,02 % de notre revenu national brut (RNB). L’effort de la Coopération luxembourgeoise serait maintenu à l’avenir également autour de 1% du RNB.

Près d’un tiers de ce total est consacré à la coopération multilatérale. Pour déterminer et encadrer ses priorités et sa coopération, mon pays a signé nombre d’Accords de partenariats stratégiques avec plusieurs agences onusiennes. Ces accords sont pluriannuels et assurent une aide au développement cohérente et complémentaire avec la Coopération bilatérale.

Les contributions du Luxembourg aux acteurs multilatéraux sont généralement subdivisées comme suit : 1/3 alloué aux projets et programmes, 1/3 alloué à des priorités thématiques et 1/3 non-attribué. S’agissant de cette non-attribution des fonds, le Luxembourg donne suite aux demandes des agences et fonds de leur laisser une certaine flexibilité dans la gestion des  ressources.

S’agissant des agences, fonds et programmes des Nations Unies, et sous réserve de l’approbation du budget de 2018 par notre Parlement, je suis en mesure de faire les annonces suivantes :

PNUD : La contribution volontaire du Luxembourg au budget du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour 2018 s’élèvera à 2.750.000 EUR, ce qui est une augmentation de 100.000 EUR par rapport à 2016. S’y ajouteront des contributions d’un montant total de 2.600.000 EUR aux programmes et priorités thématiques du PNUD que sont la lutte contre la pauvreté et les objectifs de développement durable, la gouvernance démocratique et l’environnement. Là aussi, notre contribution augmentera par rapport à 2016.

FNUAP : Notre contribution volontaire au budget du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) pour 2018 s’élèvera également à 2.750.000 EUR ; une augmentation de 100.000 EUR par rapport à 2016. S’y ajouteront des contributions d’un montant total de 2.800.000 EUR aux programmes et priorités thématiques du Fonds dans les domaines suivants : la santé maternelle, la lutte contre la fistule et l’amélioration de la sécurité de l’approvisionnement en produits de santé reproductive. Précisons que notre engagement au FNUAP augmente d’un montant de 500.000 EUR par rapport l’exercice courant, vu notamment notre engagement renforcé dans le domaine de l’approvisionnement.

UNICEF : La contribution volontaire du Luxembourg à UNICEF pour 2018 s’élèvera à 2.750.000 EUR ; une augmentation de 100.000 EUR depuis 2016. S’yajouteront des contributions de 2.850.000 EUR à des programmes et priorités thématiques de l’UNICEF dans les domaines de l’éducation de base et de l’égalité des sexes et de la survie et du développement du jeune enfant.

ONU-Femmes : Notre contribution volontaire au budget d’ONU Femmes pour 2018 reste stable et s’élèvera à 1.300.000 EUR.

UNCDF : la contribution volontaire au Fonds d’équipement des Nations Unies pour 2018 s’élèvera à 550.000 EUR. S’y ajouteront des contributions thématiques au UNCDF d’un montant total de 250.000 EUR dans les domaines du développement local et de la finance inclusive.

UNRWA : L’Office de secours et des travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) recevra un soutien de 3.750.000 EUR.

Il s’agit ici d’une liste non-exhaustive de nos contributions aux acteurs et agences onusiennes. En additionnant toutes nos contributions volontaires et toutes contributions thématiques telles qu’actuellement prévues et sans tenir compte des contributions obligatoires et des contributions bilatérales envers nos pays partenaires, mon pays contribuera en 2018 un montant global de 45.000.000 EUR (environ 50 millions de dollars) aux agences, fonds et programmes des Nations Unies.

 

Je vous remercie pour votre attention.

Retour