Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Débat public du Conseil de sécurité sur les femmes et la... >

Débat public du Conseil de sécurité sur les femmes et la paix et la sécurité

Publié le jeudi 23 février 2012

Dans son intervention pendant le débat public du Conseil de sécurité, la Représentante permanente a renouvelé l'engagement du Luxembourg pour l'effort collectif de combattre la violence sexuelle liée aux conflits, et a salué le rapport du Secrétaire général qui illustre de manière très préoccupante comment l'impunité liée à des violations des droits de l'homme passées, notamment à des actes de violence sexuelle perpétrés lors d'un conflit armé, est un facteur majeur qui entrave le relèvement rapide et la consolidation de la paix, et permet souvent que la violence sexuelle se perpétue.

L'Ambassadeur Lucas a indiqué comment le Luxembourg, depuis le dernier débat public du Conseil sur le sujet le 28 octobre 2011, a encore intensifié son engagement aux côtés des femmes dans les conflits armés, y compris par le soutien des travaux de l’Equipe d'experts de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la violence sexuelle dans les conflits

En RDC, un atelier sous-régional a ainsi été organisé en novembre 2011 à Goma, avec le soutien du Luxembourg, par le Bureau Genre de la MONUSCO pour favoriser l’échange d’expériences entre organisations féminines de la region des Grands Lacs dans le domaine de la paix, de la sécurité et de la prévention de la violence liée aux élections. L’atelier visait à contribuer à la réduction des risques d’éclatement de conflits pendant les périodes pré-électorale, électorale et post-électorale. Des formations ont été offertes par ailleurs pour améliorer les conditions de participation des femmes aux élections aux niveaux provincial et local en RDC. Avec le soutien du Luxembourg, le Département des opérations de maintien de la paix a pu réaliser des initiatives similaires au Timor oriental et à Haïti.

Cette année, toujours avec le soutien du Luxembourg, un atelier national se tiendra en République du Soudan du Sud, et un atelier pour l’Afrique de l’Ouest se tiendra au Libéria, avec le même objectif : renforcer la contribution des opérations de maintien de la paix des Nations Unies  pour améliorer la représentation des femmes à tous les niveaux des institutions et mécanismes nationaux, régionaux et internationaux pour la prévention, la gestion et le règlement des différends.

Retour