Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Le Luxembourg contribue au Fonds de contributions volonta... >

Le Luxembourg contribue au Fonds de contributions volontaires des Nations Unies pour venir en aide aux victimes de la traite des êtres humains

Publié le mardi 03 avril 2012

Dans le cadre du Dialogue interactif organisé le 3 avril 2012 par ONUDC et le Groupe des Amis « Unis contre la traite des personnes » et placé sous le haut patronage du Président de l’Assemblée générale, la Représentante permanente du Luxembourg, l’Ambassadeur Sylvie Lucas, a coprésidé un Panel d’experts en matière d’assistance et de protection des victimes de la traite des personnes.

Intervenant à titre national, le Représentant permanent adjoint du Luxembourg, M. Olivier Maes, a souligné l’importance de bien coordonner les activités de prévention, de répression et d’appui aux victimes. Etant donné qu’aucun pays n’est à l’abri de la traite des personnes, tous les Etats membres de l’ONU doivent s’engager dans la lutte contre ce fléau, en ratifiant et en mettant en œuvre à titre prioritaire la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et son Protocole additionnel visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants. Toute leur attention doit être accordée aux mesures pour protéger et aider les victimes qui figurent dans le plan d’action mondial des Nations Unies pour la lutte contre la traite des personnes adopté en juillet 2010.

M. Maes a également annoncé une nouvelle contribution du Luxembourg au Fonds de contributions volontaires des Nations Unies pour venir en aide aux victimes de la traite des personnes, à hauteur de 30.000 euros, soit environ 40.000 dollars US. Ces fonds serviront à appuyer des activités pour aider les victimes de la traite à surmonter les séquelles physiques et psychologiques du traumatisme qu’elles ont vécu.

Cliquer ici pour télécharger le discours

Retour