Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Le Luxembourg intervient au débat public du Conseil de sé... >

Le Luxembourg intervient au débat public du Conseil de sécurité sur la consolidation de la paix après les conflits

Publié le jeudi 12 juillet 2012

Dans son intervention au Conseil de sécurité à l’occasion du débat public présidé par la Ministre des Affaires étrangères de Colombie, S.E. Mme María Ángela Holguín Cuéllar, le Représentant permanent du Luxembourg, l’Ambassadeur Sylvie Lucas, s’est concentré sur la valeur ajoutée que la Commission de consolidation de la paix (CCP) peut apporter au Conseil. La CCP peut ainsi contribuer utilement aux travaux du Conseil de sécurité lorsqu’il examine la situation des pays bénéficiant de l’accompagnement de la Commission, ainsi que lorsqu’il mène des débats thématiques ou à portée régionale.

L’Ambassadeur Lucas a souligné qu’une des forces de la CCP réside dans sa nature intergouvernementale et dans son potentiel de mobilisation. A elle seule, la Formation Guinée, présidée par le Représentant permanent du Luxembourg, rassemble 46 Etats membres ainsi que les acteurs régionaux et internationaux clefs, offrant ainsi un cadre de choix pour améliorer la cohérence et la coordination des efforts internationaux en appui de la République de Guinée.

L’Ambassadeur Lucas a rappelé que la vocation de la CCP est politique et non opérationnelle : la Commission est un espace de réflexion et d’échanges, où des obstacles profonds à la paix et au développement peuvent être abordés et combattus. Pour être à la hauteur de cette tâche, une amélioration du fonctionnement de la CCP s’impose, avec une plus grande appropriation de la Commission par ses Etats membres et le Système des Nations Unies.

Le débat public a été suivi par un dialogue interactif qui a réuni le 13 juillet 2012 les Etats membres du Conseil de sécurité, les Présidents des Formations spécifiques pays de la CCP et les Représentants permanents de ces pays. Ce premier échange dans ce format a permis de dégager un large consensus en faveur d’un renforcement des activités de la CCP et de son interaction avec le Conseil de sécurité.

Lien vers l’intervention de l’Ambassadeur Lucas

Retour