Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Le Luxembourg participe au débat de l’Assemblée générale... >

Le Luxembourg participe au débat de l’Assemblée générale sur le suivi de la Réunion de haut-niveau destinée à revitaliser les travaux de la Conférence du désarmement

Publié le vendredi 29 juillet 2011

Lors de son intervention, le Représentant permanent adjoint du Luxembourg, M. Olivier Maes, a déclaré que ceux qui prennent au sérieux le progrès dans le domaine du désarmement international ne peuvent plus accepter l’absence de négociations substantielles à la Conférence du désarmement. Il a appelé tout un chacun à prendre ses responsabilités pour mettre en œuvre le programme de travail adopté en 2009. La priorité demeure le lancement immédiat des négociations sur un traité international multilatéral, non discriminatoire et vérifiable sur l’interdiction de la production de matières fissiles. La création d’un groupe d’experts scientifiques mandaté pour examiner les aspects techniques d’un traité « cut-off » constituerait une mesure de confiance qui pourrait faciliter le lancement des négociations. 

Le Luxembourg attache par ailleurs une grande importance à une meilleure implication de la société civile et juge indispensable de mener une réflexion approfondie sur le mode opératoire de la Conférence, dont une réinterprétation de la règle du consensus, laquelle ne devrait pas concerner le programme de travail.

Cliquer pour télécharger le discours.

Retour