Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Le Vice-Premier Ministre du Luxembourg participe au segme... >

Le Vice-Premier Ministre du Luxembourg participe au segment ministériel de la 66ème session de l’Assemblée générale

Publié le samedi 24 septembre 2011

Le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères du Luxembourg, Jean Asselborn, a participé du 19 au 24 septembre 2011 au segment ministériel de la 66ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le Ministre est intervenu notamment lors de la première Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la prévention et la maîtrise des maladies non-transmissibles, saluant l’adoption de la déclaration politique qui trace la voie à un engagement national, régional et international coordonné dans ce domaine.

Le Ministre Asselborn a de même été le Co-hôte d’un dîner au International Peace Institute (IPI) sur le processus de paix au Proche-Orient et sur les initiatives en cours quant à une reconnaissance d’un État palestinien ; il a participé à une concertation au niveau ministériel de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sur l’accompagnement de transitions politiques dans différentes régions du monde et a co-présidé, ensemble avec le Président du Nigéria, la première table ronde de la Réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies sur la désertification.

Le Ministre Asselborn a assisté de même à la réunion ministérielle de haut niveau sur la sécurité et la sûreté nucléaire, ainsi qu’à la conférence "Durban III", avant d’intervenir le 23 septembre lors de la 7ème conférence en vue de faciliter l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE). Le Ministre a aussi participé à la réunion du Groupe des Amis de l’Alliance des civilisations ainsi qu’au Sommet sur les interventions humanitaires dans la Corne de l’Afrique.

À la fin de son séjour, le chef de la diplomatie luxembourgeoise est intervenu dans le cadre du débat général de la 66ème session de l’Assemblée générale. Dans son discours, Jean Asselborn a évoqué les bouleversements politico-sociaux importants qui ont eu lieu au Nord de l’Afrique et au Proche-Orient au cours des derniers mois, et a appelé le Conseil de sécurité des Nations Unies à assumer ses responsabilités.

Le Ministre a exprimé l’espoir que l’appel lancé la veille à la tribune de l’Assemblée générale par le Président palestinien, Mahmoud Abbas, en vue d’une reconnaissance du droit légitime du peuple palestinien à un État sera entendu, et a souligné la nécessité de la reconnaissance du droit des deux parties, et non pas d’une seule, à vivre dans un État souverain et viable. Dans ce contexte, le Ministre a condamné l’implantation illégale des colonies de peuplement ainsi que le bouclage continu de la Bande de Gaza. Il a souscrit pleinement à la proposition du Quartette établissant un calendrier strict pour la reprise de négociations directes et la conclusion d’un accord global d’ici la fin 2012.

Sur un plan plus général, le Ministre a souligné que les évènements récents ont une fois de plus illustré l’importance d’une organisation dotée de moyens solides de prévention et de médiation, de maintien et de consolidation de la paix.

Cliquer pour télécharger le discours prononcé lors du débat général.

Retour