Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Meurtre de journalistes au Mali : Déclaration à la presse... >

Meurtre de journalistes au Mali : Déclaration à la presse du Conseil de sécurité

Publié le samedi 02 novembre 2013

SC/11169
AFR/2737
PKO/383

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de novembre, M. Liu Jieyi (Chine):

Les membres du Conseil de sécurité condamnent fermement l’enlèvement et l’assassinat des deux journalistes français survenus à Kidal (Mali) le 2 novembre 2013.

Les membres du Conseil adressent leurs sincères condoléances à la famille des victimes ainsi qu’au Gouvernement français.

Les membres du Conseil rappellent qu’en vertu du droit international humanitaire, les journalistes, les professionnels des médias et le personnel associé qui accomplissent des missions professionnelles périlleuses dans des zones de conflit armé doivent être considérés comme des personnes civiles et être respectés et protégés en tant que tels.  Ils rappellent l’injonction que le Conseil a adressée à toutes les parties à un conflit armé de se conformer strictement aux obligations mises à leur charge par le droit international humanitaire concernant la protection des civils en temps de conflit armé.

Les membres du Conseil soulignent que les auteurs de ces assassinats doivent répondre de leurs actes.

Les membres du Conseil exhortent le Gouvernement malien à enquêter sans tarder sur les faits et à traduire leurs auteurs en justice.

Les membres du Conseil réaffirment que tout acte de terrorisme est un crime inqualifiable, quels qu’en soient les motifs, le lieu, l’époque et l’auteur.

Les membres du Conseil réaffirment également leur plein appui à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali et aux forces françaises qui lui apportent leur soutien, et demandent à toutes les parties de coopérer avec la Mission.

Retour