Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Protection des civils : Débat public du Conseil de sécurité >

Protection des civils : Débat public du Conseil de sécurité

Publié le mercredi 12 février 2014

En cette « Journée internationale des enfants soldats », la Présidence lituanienne du Conseil de sécurité a organisé un débat public sur la protection des civils en période de conflit armé, qui a également marqué le 15ème anniversaire de l’engagement du Conseil de sécurité en matière de protection des civils depuis l’adoption de la résolution 1265 en 1999. Lors de ce débat, le Conseil a adopté une déclaration présidentielle, avec en annexe un aide-mémoire actualisé sur la protection des civils.

Dans son intervention, le Représentant permanent du Luxembourg, l’Ambassadeur Sylvie Lucas s’est tout d’abord concentrée sur la protection des civils dans le cadre des missions de maintien de la paix des Nations Unies en évoquant l’action de la brigade d’intervention établie au sein de la MONUSCO en RDC, les efforts de la MINUSS au Soudan du Sud, qui protège en ce moment des dizaines de milliers de civils dans ses bases, et les défis auxquels fait face la MINUSMA au nord du Mali.

En outre, l’Ambassadeur Lucas a déclaré que « la situation en République centrafricaine nous interpelle tous : ensemble nous devons venir en soutien à ce pays meurtri et à ses populations, à toutes ses populations ». Dans ce contexte, elle a rappelé que l’Union européenne vient de décider d’établir une opération militaire dont le cœur du mandat sera la protection des civils dans la zone de Bangui.

Enfin, faisant référence à la nécessité de protéger les civils pris au piège de la guerre en Syrie, l’Ambassadeur Lucas a mentionné l’initiative du Luxembourg, de l’Australie et de la Jordanie de présenter un projet de résolution qui appelle les parties au conflit à pleinement mettre en œuvre les dispositions de la déclaration présidentielle du 2 octobre 2013 et à cesser les violations du droit international humanitaire telles que le recours à la famine et au siège comme armes de guerre contre les civils.

Lien vers l'intervention de l'Ambassadeur Lucas

Retour