Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Rôle de l'état de droit dans la prévention des conflits :... >

Rôle de l'état de droit dans la prévention des conflits : Déclaration présidentielle et débat public du Conseil de sécurité

Publié le mercredi 19 février 2014

Le Conseil de sécurité a adopté ce matin une Déclaration présidentielle par laquelle il souligné l’importance cruciale qu’il attache à la promotion de la justice et de l’état de droit, facteurs indispensables à la coexistence pacifique et à la prévention des conflits armés. L’instauration d’une paix durable exige l’adoption d’une approche intégrée fondée sur la cohérence des activités menées dans les domaines de la politique, de la sécurité, du développement, des droits de l’homme, y compris l’égalité des sexes, de l’état de droit et de la justice.

Le Conseil de sécurité, qui, le 19 février dernier, avait tenu un débat public sur la promotion et le renforcement de l’état de droit aux fins du maintien de la paix et de la sécurité internationales, souligne en outre dans cette déclaration l’importance de l’appui au renforcement des institutions garantes de l’état de droit que les opérations de maintien de la paix et les missions politiques spéciales mandatées pour ce faire fournissent au pays hôte en coordination avec les entités compétentes des Nations Unies.

Le Conseil, qui prend acte du rapport du Secrétaire général sur l’évaluation de l’efficacité de la contribution du système des Nations Unies à l’instauration de l’état de droit en période et au lendemain de conflit ( document S/2013/341), relève que le Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont été désignés pour constituer la Cellule mondiale de coordination des activités policières, judiciaires et pénitentiaires. Le Conseil souligne encore que l’action de la Cour pénale internationale a permis de renforcer la lutte contre l’impunité.  

Lien vers la déclaration présidentielle

Lien vers l'intervention de l'Ambassadeur Sylvie Lucas au débat public du 19 février 2014

Retour