Recherche avancée

New York - Représentation permanente du Luxembourg auprès des Nations Unies > News > Visite du ministre de la Défense Jean-Marie Halsdorf aupr... >

Visite du ministre de la Défense Jean-Marie Halsdorf auprès du contingent luxembourgeois de la FINUL

Publié le vendredi 26 mars 2010

Le ministre de la Défense, Jean-Marie Halsdorf, a effectué les 22 et 23 mars une visite au Liban. Il était accompagné par M. Ben Fayot, Président de la Commission affaires étrangères et de la Défense de la Chambre des Députés.

A son arrivée à Beyrouth le 22 mars il a d’abord été reçu par son homologue le ministre de la Défense libanais, M. Elias Murr. Les ministres ont procédé à un tour d’horizon sur la situation sécuritaire dans la région et plus particulièrement la mise en œuvre de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Celle-ci constitue entre autres la raison de la présence luxembourgeoise au Liban. Le ministre libanais s’est félicité de la qualité de la contribution de l’armée luxembourgeoise, soulignant au passage le plus de sécurité que le déminage apportait à la population locale.

Jean-Marie Halsdorf s’est ensuite rendu le 23 mars au Sud du pays pour rencontrer les responsables de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

Au Quartier général de la FINUL à Naqoura le ministre et le président de la Commission des affaires étrangères ont d’abord rencontré le commandant de la force onusienne, le général espagnol Alberto Asarta Cuevas. Ils se sont ensuite rendus sur la zone d’action du contingent luxembourgeois pour assister à une présentation des activités de l’équipe luxembourgeoise d’EOD (Explosive Ordonnance Disposal). Ce dispositif est spécialisé dans la destruction et la neutralisation d’engins explosifs.

La mission des militaires luxembourgeois a débuté début février et prendra fin au mois de juin. Les démineurs luxembourgeois font partie du détachement belge BELUFIL qui est basé au camp « Scorpion » à Tibnine. Les responsables militaires belges ont particulièrement relevé combien significative était la contribution de l’armée luxembourgeoise pour le succès général de la mission.

Le Luxembourg participe depuis octobre 2006 à la FINUL.

Retour