Recherche avancée

Accueil > Politique étrangère et européenne > Le Luxembourg dans les Organisations internationales > L'OTAN

L'OTAN

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) est une alliance de 28 pays d’Amérique du Nord et d’Europe déterminés à atteindre les buts fixes dans le Traité de l’Atlantique Nord, signé à Washington le 4 avril 1949. Ce Traité, modèle de brièveté et de clarté, a permis à l’Alliance de s’adapter à la dynamique en constante évolution de la sécurité internationale.

Aux termes du Traité, l’OTAN a pour rôle fondamental de sauvegarder la liberté et la sécurité de ses pays membres par des moyens politiques et militaires. L’OTAN garantit les valeurs communes de l’Alliance que sont la démocratie, les libertés individuelles, la primauté du droit et le principe du règlement pacifique des différends, et elle assure la promotion de ces valeurs dans l’ensemble de la région euro-atlantique. L’OTAN est une tribune au sein de laquelle les pays d’Amérique du Nord et d’Europe peuvent se consulter sur des questions de sécurité d’intérêt commun et prendre conjointement des mesures en réponse à ces questions.

L’Alliance est déterminée à défendre ses Etats membres contre toute agression ou menace d’agression et elle est attachée au principe selon lequel toute attaque menée contre l’un ou plusieurs d’entre eux est considérée comme une attaque contre tous. En effet, selon l’article 5 du Traité « Les parties conviennent qu'une attaque armée contre l'une ou plusieurs d'entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d'elles, dans l'exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l'article 51 de la charte des Nations unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d'accord avec les autres parties, telle action qu'elle jugera nécessaire, y compris l'emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l'Atlantique Nord. Toute attaque armée de cette nature et toute mesure prise en conséquence seront immédiatement portées à la connaissance du Conseil de Sécurité. Ces mesures prendront fin quand le Conseil de Sécurité aura pris les mesures nécessaires pour rétablir et maintenir la paix et la sécurité internationales. » L’article 5 ne fut invoqué qu’une seule fois, le 12 septembre 2001, au lendemain de l’attaque de Al Qaïda contre les Etats-Unis d’Amérique.

La plus haute instance de prise de décisions au sein de l’OTAN est le Conseil de l’Atlantique Nord, qui réunit les représentants de tous les Alliés au niveau des Chefs d’Etat ou de Gouvernement (à intervalles irréguliers), des Ministres des Affaires étrangères (deux fois par an), des Ministres de la Défense (deux fois par an) ou des Ambassadeurs (en session permanente). En toute configuration, le Conseil de l’Atlantique Nord est toujours présidé par le Secrétaire Général de l’OTAN.

Aujourd’hui, les Alliés et les pays de la communauté internationale sont exposés à de nouvelles menaces, qui prennent de plus en plus une dimension mondiale, comme le terrorisme, la prolifération des armes de destruction massive, ainsi que les cyber-attaques. D’autres défis, tels que la sécurité énergétique, le changement climatique et l'instabilité émanant des États fragiles et des États faillis, peuvent également avoir une incidence négative sur la sécurité des Alliés et sur la sécurité internationale. La sécurité des Alliés est de plus en plus liée à celle d’autres régions.

Dans ce contexte, l’OTAN entend renforcer sa coopération avec d'autres acteurs internationaux, y compris les Nations Unies, l’Union européenne, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et l’Union africaine, de manière à améliorer son aptitude à relever ces nouveaux défis dans le cadre d’une approche globale combinant plus efficacement capacités civiles et militaires. Dans les opérations que l’OTAN mène aujourd’hui en Afghanistan et dans les Balkans occidentaux, ses forces armées travaillent aux côtés de nombreux autres pays et organisations. En Afghanistan, les Alliés sont déterminés à aider le gouvernement et le peuple afghans à construire un pays démocratique, sûr et stable, qui ne puisse plus jamais abriter de terroristes représentant une menace pour la sécurité des Afghans comme pour la sécurité internationale.

Parce que la relation avec la Russie est de nature stratégique, le Conseil OTAN-Russie a pour vocation d’être la principale structure et le lieu privilégié permettant de faire avancer les relations entre l'OTAN et la Russie. Le Conseil OTAN-Russie cherche à promouvoir un dialogue politique constant sur les questions de sécurité afin d'identifier les problèmes dès qu'ils apparaissent, de déterminer des approches communes, de développer la coopération pratique et de mener des opérations conjointes, selon les besoins.

 ________________________

Pour en savoir plus: